KERIDENVEL le 14 août 2012
COMPTE RENDU DE L'ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ORDINAIRE
   
L'assemblée générale ordinaire de l'association, loi 1901, nommée ADPK (Association de Défense et de Protection de la zone de KERIDENVEL Village), a été convoquée le 14 Août 2012, à 10 H 30, à Saint Pierre Quiberon, dans les locaux du Centre Culturel - locaux prêtés gracieusement par la Commune de Saint Pierre Quiberon.

Convocations : Les membres à jour de leurs cotisations 2012, avant l'AG ont été informés par distribution d'une convocation dans les boîtes à lettres. De manière à permettre au non encore membres de s'inscrire et de participer, la convocation a été affichée dans le village. Il y était indiqué que les personnes qui désiraient participer à l'AG pouvaient s'inscrire à l'entrée de la salle.

Ordre du jour :
1. Emargements et inscriptions des nouveaux membres

2. Rapport moral et mot du Président (par Claude Lamotte - président)

3. Objectifs de l'association (par Jean Serge Abramowitz - secrétaire)

4. Rapport financier (par Jean Paul Le Blaye - trésorier)

5. Cotisations 2013 : inchangées

6. Vote du Quitus 2012 sur les points 1,2 et 4 et 5 (à l'unanimité des présents)

7. Questions diverses : Circulation et Ecoulement des eaux pluviales - zone humide.

Présents : 19 personnes (tous membres de l'association) - Excusés : 1 personne - Pouvoirs : 4 personnes

A savoir : Nombre de foyers membres de l'association : 28 membres (le 14 Août au soir).
Notre association a été crée pendant l'hiver 2012. Elle a été officiellement agréé en préfecture le 24 Juin 2012. Nous avons annoncé son existence officiellement lors de la Fête du 14 Juillet sur la place de KERIDENVEL. Lors de notre AG, notre existence était d'environ 1 mois. Merci à ceux qui nous ont soutenus de leur confiance.
Ce qui a été dit et échangé lors de cette AG :

1. L'objectif de l'ADPK est d'abord de créer des liens de convivialité entre les résidents permanents ou non permanents de KERIDENVEL, tout en essayant d'apporter ou de faire apporter des améliorations à notre cadre de vie.

2. L'association représente et parle au nom de ses membres : auprès de la commune, des corps constitués, des autres associations de la presqu'île.

3. L'association ne souhaite cependant pas se présenter comme un organisme chargé des revendications, qui demanderait toujours plus et qui ferait de la surenchère. Notre attitude sera plutôt de bien préparer nos demandes et nos dossiers, d'aller voir nos correspondants avec des dossiers techniques ou humains permettant une écoute plus ouverte de nos problèmes.

4. L'association se donne quatre buts principaux :

a. Protection :
Notre village est sensible aux agressions extérieures, en particulier au niveau de la circulation dans nos rues et chemins et au niveau des écoulements des eaux pluviales. Ces sujets sont traités comme deux chapitres spécifiques dans le présent document. D'une manière générale, tous les problèmes d'environnement, de pollution et de services qui concernent KERIDENVEL sont de notre domaine dans la mesure où ils concernent nos adhérents.

b. Développement :
Notre village est un organisme vivant. Tout ce qui ne se développe pas : meurt. Nos axes de développement ou d'améliorations concernent aussi bien le développement du relationnel (par exemple : fêtes de Kéridenvel du 14 Juillet etc.), que le développement des services qui ont été évoqués par les personnes présentes : sacs jaunes et poubelles, conteneur à verre, cheminement des vélos, priorité aux piétons, vitesse de circulation sur certains axes que tout le monde emprunte.

c. Défense :
Pour l'instant, notre association est encore jeune et démarre, il n'y a donc pas de sujet grave de défense. Cependant, la vitesse de circulation dans le village, le danger des boues dans le chemin de la plaine, la protection des enfants et des vélos, les inondations de nos biens lors des tempêtes, sont des sujets graves qui s'ils concernent au premier chef le développement et la protection peuvent à terme concerner la défense de nos adhérents.

d. Représentativité :
28 foyers sur environ 95 foyers - ce n'est pas si mal pour un début. Equilibre entre les résidents permanents et les résidents non permanents - Y compris dans le bureau de l'Association - Satisfaisant. Cependant : si l'on regarde la liste des membres actuellement inscrits, il y a une nette " sur représentativité " des résidents du village de Kéridenvel et une " sous représentativité " des autres quartiers : Lotissement de Keridenvel, Haut du chemin de la Plaine, Zone vers le passage à niveau et de l'autre coté de la voie ferrée. Notre souci est donc de continuer à recruter des membres - en particulier dans ces quartiers là. Aidez Nous !

e. Présentation par Claude Lamotte du Plan de Keridenvel correspondant à la zone couverte par ADPK. Présentation du site web ADPK réalisé par Philippe Hillion.

5. Ecoulement des Eaux et Zones Humides
Dans la partie Village de Kéridenvel, traditionnellement les eaux de pluie sont rejetées par les riverains sur la chaussée ou elle ruisselle en suivant la pente. Lors des différents travaux de voirie réalisés par la commune et ses mandants, les enrobements des rues et chemin ont été, couche par couche surélevés - les niveaux de sorties des résidences sont souvent en dessous du niveau de la route (premier problème). En cas de grosses pluie, les eaux se déversent dans les propriétés d'où : inondations (deuxième problème).
La pente des rues conduit le tout vers des zones de marais qui traditionnellement épongeaient ces écoulements et les acheminaient vers la mer au niveau de Kerbourgnec.
Malheureusement, par manque d'entretien des fossés et des caniveaux, les marais sont souvent en surcharge - en particulier cette année. L'eau affleure alors en bourbier, rendant dangereux le Chemin de la Plaine au niveau de la buse (Troisième problème). De plus cette buse s'est enfouie petit à petit et est maintenant trop basse (Quatrième problème). Il faut donc étudier les conditions d'un retour vers une situation et un équilibre qui " traditionnellement " fonctionnait bien dans le passé.

6. Problèmes de Circulation
Nous ne demandons pas de zone piétonne - ce ne serait pas raisonnable. Cependant : Place de Keridenvel, rue Emile Guillas, rue de la Batterie, dans le Lotissement de Keridenvel, le long de la voie ferré : d'une manière générale les voitures et les vélos circulent trop vite et sont un danger pour : les enfants qui jouent, les piétons, les personnes âgées. Nous allons étudier les solutions raisonnables qui peuvent être réalisées à peu de frais de manière à faire remédier à ce premier problème.
Au niveau de la voie ferré, le passage des vélos qui traversent les voies ou en sortent (en particulier nos enfants) est non maîtrisé - il y aura un drame un jour. (deuxième problème).
Sans demander la mise en place de zone de stationnement, il nous semble que certains endroits ne devait pas être autorisés au stationnement - notamment à l'intersection de la D768 et de la rue E. Guillas : un trait de peinture jaune continu ce n'est pas cher - cela a été réalisé à Kerbourgnec.
Vous êtes étranger au village, vous arrivez sur la place de Kéridenvel avec votre voiture, vous êtes perdu - miracle : il y a un panneau (pour les cyclistes) qui indique QUIBERON : et vous vous enfiler dans le chemin de la plaine (petit problème) - Il suffit de rafraichir le trait de peinture blanche existant.
Enfin on continue à voir des caravanes ou des grands campings cars qui s'engouffrent dans le village et même dans le chemin de la plaine - c'est alors de belles manœuvres pour les en sortir.

Nos élus et vos correspondants :
Claude Lamotte : Président
Vice Président : Philippe Blanquefort
Trésorier : Jean Paul Le Blaye
Secrétaire : Jean-Serge Abramowitz
Secrétaire adjoint et Web Master : Philippe Hillion
Vice Président Adjoint : Gilles Devys
Trésorier Adjoint : Suzanne Baudet